Cigarette électronique : un moyen de sevrage pour 400 000 Français

cigarette-electronique-1

Le Baromètre Santé INPES dévoile le profil type des vapoteurs, leur consommation, mais aussi leur raison de passer à l’e-cigarette. Pour 400 000 Français, celle-ci s’est avérée utile au sevrage tabagique.

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé vient de rendre publique les résultats de son Baromètre Santé INPES. Il fait le point sur le tabagisme en France et a pour la première fois étudié le phénomène de la cigarette électronique.

Premier élément, la cigarette électronique est connue de tous ou presque, puisque 99% de la population française sait ce que c’est. Pour autant, son utilisation est moins répandue : 26% des Français l’ont au moins essayé, 6% se définissent comme vapoteurs et 3% l’utilisent quotidiennement, soit l’équivalent de 1,5 millions de personnes. Le sondage a été mené sur un échantillon représentatif de la population française, comprenant 15 000 personnes âgées de 15 à 75 ans.

L’étude sur l’e-cigarette est un torchon
Le paquet de cigarettes à 13 euros ?