Conseils pour vapoter efficacement sans tousser

Publié le : 16 janvier 20246 mins de lecture

Le tabac est dangereux pour la santé. Ses conséquences sur les poumons sont toujours irréversibles et n’ont aucun remède. Le sevrage tabagique est alors recommandé. D’où la cigarette électronique. Outil de sevrage très tendance, l’e-cigarette est très appréciée par les anciens fumeurs. Elle est plutôt bénéfique et économique. Pourtant, le commencement à la vape n’est pas toujours facile et cause toujours des toux. Découvrez alors quelques conseils pratiques pour vapoter facilement avec une cigarette électronique.

Toux et cigarette électronique : pourquoi on tousse quand on vapote ?

La toux est un effet secondaire courant lorsqu’on commence à vapoter avec une cigarette électronique. Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi la cigarette électronique fait tousser.

La technique

Tout d’abord, la technique de vapotage peut être la première cause de la toux. En effet, vapoter n’est pas fumer, et il faut donc apprendre à inhaler de façon appropriée et vapoter correctement pour éviter la toux.

L’e-liquide

Ensuite, la force de l’e-liquide et le type d’e-liquide peuvent également causer la toux.

La composition

Enfin, la composition de la vapeur est différente de celle de la fumée de cigarette, ce qui peut irriter la gorge et les poumons.

Il est important de noter que la toux est souvent temporaire et disparaît après quelques jours. Les fumeurs qui arrêtent de fumer peuvent également avoir tendance à tousser, qu’ils vapotent ou non, car l’arrêt du tabac peut causer de la toux.

Pour éviter la toux, il est recommandé d’adapter son tirage en inhalant lentement et en douceur pendant 3 à 4 secondes. Il est également important de choisir un e-liquide adapté à son mode de vapotage et de laisser le temps à son corps de s’habituer aux nouveaux produits. Enfin, il est conseillé de consulter un professionnel de la vape en cas de toux persistante ou de problèmes de santé.

Comment ne pas tousser avec la vape ?

Pour vapoter sans tousser, il est recommandé :

  • de bien choisir sa cigarette électronique
  • de bien choisir son e-liquide.

Il est conseillé de commencer avec une e-cigarette moins puissante pour que l’organisme s’habitue à la vape. Les e-liquides contenant une majorité de glycérine végétale peuvent également être moins irritants.

Il est important d’être à l’écoute de son corps et de prendre de petites bouffées que l’on garde dans les poumons pendant quelques secondes avant de les expirer. En suivant ces conseils et en prenant le temps de s’habituer à la vape, la toux devrait s’estomper et disparaître avec le temps

Bien choisir votre cigarette électronique

Même si le passage entre le tabac et la cigarette électronique produit naturellement des toux du fait du caractère aéré et plus sec de la vapeur, votre matériel doit toujours être de bonne qualité et d’une puissance assez modérée. Utilisez alors des cigarettes électroniques règlementées et surtout adaptées à votre façon de tirer. En effet, il existe plusieurs types de cigarettes électroniques à savoir les cigarettes qui ont un tirage direct comme les chichas et un tirage indirect. Pour vapoter sans tousser, privilégier les cigarettes électroniques de type indirect où vous allez inhaler la vapeur, la garder quelques secondes en bouche avant de l’inspirer dans vos poumons. Veillez également à ce que votre matériel soit doté d’une bague plus large pour le flux d’air. Optez également pour une cigarette pas trop puissante entre 10w et 20W.

Trouver le bon dosage d’e-liquide et de nicotine

La cigarette électronique est très différente du tabac que nous connaissons. Il est réutilisable et conscient d’un e-liquide et de la nicotine. Pour vapoter sans tousser, surveillez bien le dosage de ces éléments essentiels. L’e-liquide est composé de Propylène Glycol(PG) et de la Glycérine végétale (GV).

  • Le premier, donne une bonne sensation en gorge et aromatise la vapeur
  • La glycérine donne de la densité à la vapeur.

Le mauvais dosage de ces derniers surtouts du PG sera source d’étouffement et de toux. Pour éviter cela, utilisez un e-liquide végétal au lieu du PG. Vous pouvez aussi diminuer le moins possible le taux de PG. Toutefois, vérifiez toujours si votre e-liquide est adapté à votre matériel de vape et si vous n’êtes pas allergique à l’arome que vous avez choisi. Vous pouvez également utiliser une cigarette électronique au sel de nicotine. Ce dernier facilitera un bon sevrage et sera plus économique.

Améliorer votre tirage

Mis à part le choix de votre cigarette électronique et le bon dosage de votre e-liquide, l’amélioration ou plutôt l’adaptation de votre tirage à votre cigarette est recommandée pour réussir à vapoter et mieux encore, vapoter sans tousser. Quand on fume, on a en général l’habitude de prendre des bouffées de fumées courtes. Ce qui n’est pas recommandé avec une cigarette électronique. Avec cette dernière, vous devez plutôt favoriser des aspirations plus longues et beaucoup moins puissantes. Vous pouvez vous exercer en comptant de quelques secondes votre inhalation. Et surtout, n’oubliez pas de laisser la vapeur en bouche avant de l’aspirer dans les poumons.

Vapotage et santé

Est-ce que la cigarette électronique est dangereuse pour les poumons ?

La cigarette électronique est une alternative à la cigarette traditionnelle et est considérée comme moins nocive pour la santé. Cependant, elle n’est pas sans risque et peut entraîner des effets néfastes sur les poumons, en particulier si l’utilisateur souffre de maladies respiratoires.

Quels sont les risques de trop vapoter ?

Trop vapoter peut entraîner des problèmes respiratoires tels qu’une toux persistante, des irritations des poumons et une mauvaise santé générale. Le vapotage peut également causer des problèmes cardiovasculaires et des effets à long terme indésirables. Il est donc important de savoir comment vapoter sans tousser afin de minimiser les risques pour la santé.

À lire en complément : Quel e-liquide choisir pour faire beaucoup de fumée ?

Que saviez-vous des différents modes de fonctionnement d’une e-cig ?
Inhalation directe et indirecte : avantages et inconvénients

Plan du site